TRAITEMENT DE LA PROSTATE A LYON

embolisation-prostate.webp

Qu'est ce que l'embolisation de la prostate ?

L'embolisation par les artères prostatiques (EAP) est une alternative mini invasive non chirurgicale  guidée par imagerie de radiologie interventionnelle à Lyon pour le traitement de l'adénome ou hypertrophie de prostate pour les patients ne souhaitant ou ne pouvant pas être opéré,  quand il existe une obstruction du jet urinaire avec un retentissement significatif sur votre qualité de vie.

L'embolisation de la prostate est une technique qui n'est plus si récente, ayant vu le jour il y a maintenant 15 ans au Portugal, et pratiquée depuis sur des milliers patients dans la plus part des pays occidentaux (1).

Elle consiste à introduire un petit cathéter sous anesthésie locale dans la jambe ou le poignet, puis de glisser jusqu'aux artères prostatiques afin d'y déposer des milliers de petites billes (embolisation). La prostate va ainsi se ramollir et diminuer de taille et laisse donc ainsi plus de place pour le jet urinaire.

Son efficacité pour traiter les symptômes obstructif des adénomes de prostate a été démontré avec le plus haut niveau de preuve scientifique (Niveau 1) en 2020 (2).

DEROULEMENT DE L'EMBOLISATION DE LA PROSTATE EN IMAGE

Adénome en IRM

Adénome en IRM

Volumineux adénome de prostate visible sous la vessie en IRM

Scanner des artères

Scanner des artères

Un scanner du pelvis est réalisé avec une injection de produit de contraste afin d'anticiper la route à prendre pour accéder aux artères prostatiques

Fusion du scanner en salle

Fusion du scanner en salle

Le jour du traitement votre scanner est fusionné directement en salle sur votre corps

Artère de la prostate

Artère de la prostate

Cela permet de repérer bien plus facilement la petite artère de prostate à cathéteriser

Embolisation gauche

Embolisation gauche

Une fois dans l'artère au contact de la prostate on vérifie l'absence d'anastomose avec d'autre organe, et l'embolisation peut commencer ! La même embolisation est réalisée des 2 cotés

Repérage 3D

Repérage 3D

En cas de doute sur les artères, les salles de radiologie interventionnelle avancées permettent de réaliser en direct des mini scanner et élimine ainsi toute embolisation hors cible.

Compression au poignet

Compression au poignet

En fin de procédure un pansement comprime quelques minutes votre poignet ou votre jambe au point d'entrée dans l'artère.

Comment se déroule l'embolisation des artères prostatiques ?

Quelles en est l’efficacité et existe t'il des effet secondaires ?

Vous êtes traité à Lyon en ambulatoire ou sur une nuit d'hospitalisation. Plus de la moitié des patients ont pendant 3 à 7 jours un syndrome post embolisation avec irritation de la vessie et miction fréquente. 

Sur une des plus grande série de 630 patients avec 5 ans de recul (3), les symptômes sont significativement améliorées dans 85 % des cas à 1 et 3 mois, encore 75% à 5 ans. Les complications sont exceptionnelles grâce à nos nouvelles salles de radiologie mais doivent être connue (dans la même série 2 patients sur 630) et sont liées à l’embolisation d une artère irriguant un autre organe que la prostate.  Contrairement à la chirurgie il n’y a jamais d éjaculation rétrograde, ni de baisse de la fonction sexuelle (qui serait même augmentée selon certaines études).  Bien sur comme tout traitement il peut aussi toujours y avoir des cas exceptionnels.

Le principal défaut de cette technique est en fait sa difficulté technique, les artères étant très petites (d'autant plus que la prostate est petite), le cathétérisme peut être complexe et long (1h30 de moyenne de procédure). Il y a 5 % d’échec technique. Elle doit être pratiquée par un radiologue interventionnel expert dans la manipulation des micro cathéters, et exercé à l'anatomie pelvienne fine pour repérer les éventuelles anastomoses à éviter.

Le radiologue interventionnel vous revoit sur Lyon ou en Visio Consultation à 1 mois pour juger de l’absence de complications et de l'amélioration fonctionnelle, puis à 3 mois avec une IRM prostatique pour juger de la diminution du volume de l’adénome.

Un échec ou même une embolisation n'améliorant pas suffisamment le patient n’empêche en rien une chirurgie après.

Après plusieurs années, l'adénome peut regrossir et les symptômes obstructifs urinaires revenir, nécessitant un nouveau traitement. L'embolisation de l'adénome de prostate ne doit pas changer le suivi que vous avez avec votre urologue ou votre médecin traitant concernant le risque général de cancer de la prostate, qui est une toute autre maladie. 

Quelles sont les indications d'une embolisation de la prostate ?

Vous êtes un bon candidat pour une embolisation de la prostate si:

- Vous avez des symptômes urinaires obstructifs lié à votre adénome jugé modéré à sévère (score ipss) et retentissant sur votre qualité de vie, ou vous avez déjà eu une complication lié à votre adénome (infection, rétention d'urine avec sondage à demeure).

- ET Vous ne souhaitez pas être opéré notamment pour conserver votre éjaculation, ou vous ne pouvez pas être opéré pour des risques anesthésiques ou de saignement (anticoagulant).

CONTACTEZ NOUS

Une question, un message ? Nous vous répondrons dès que possible!

Merci pour votre envoi !

Déposer un document par le ballon ! 

Clickez sur le ballon et choisissez le document à nous partager (formulaires, scanner etc..)

logo-color.png