Rechercher
  • Dr Charles MASTIER

Traitement de l'endométriose à Lyon

"L'endométriose. Ce n'est pas un problème de femme. C'est un problème de société." Emmanuel Macron fait de l'endométriose un enjeux national

https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1480948248684675077?s=20


La prise en charge de cette pathologie est certes complexe, mais le diagnostique à Lyon est facilité grâce aux compétences de radiologues spécialisés et la réalisation d'une IRM pelvienne dans l'exploration des douleurs pelviennes chroniques.

Cette IRM permet de ne pas méconnaitre le diagnostique d'endométriose et de faire le bilan d'extension de la maladie afin de discuter des meilleurs options de traitements.

Elle permet aussi d'éliminer les autres causes de douleurs pelviennes chroniques chez la femme comme les fibromes utérins, l'adénomyose, les varices pelviennes, les lésions ovariennes ou utérines..

Au sein du groupe IMVOC les Dr Peyron, Mezzetta et Buisson, tous 3 membres du Réseau EndAURA Endométriose AUvergene Rhone Alpes, peuvent vous recevoir sur les cliniques Charcot et Val d'ouest à Lyon pour réaliser cette IRM.

https://www.endaura.fr/

https://www.radiologue-lyon.com/



Le traitement de l'endométriose à Lyon est ensuite pluridisciplinaire, médico chirurgicale bien sur mais pas uniquement, la prise en charge devant etre plus globale comme toute maladie chronique. Le programme Endomaitrise par exemple coordonné par les Dr Cotte et Benayoun propose aux patientes un accompagnement multi-modal personnalisé.

http://www.endomaitrise.fr/


Les progrès techniques devraient aussi apporter plus de succès aux chirurgies d'exérèse souvent compliquées des nodules d'endométrioses, avec l'apport de la micro chirurgie ou de techniques innovantes comme les HIFU (Ultrasons focalisés à haute fréquence) actuellement en évaluation par l'équipe du Pr Dubernard à Lyon.


Enfin le radiologue interventionnel à Lyon participe à la prise en charge de ces patientes, notamment dans le traitement focal mini-invasif des nodules d'endométriose situés en dehors du pelvis, par exemple dans les muscles abdominaux. En image le traitement d'une patiente d'un nodule situé sur le bas du ventre devant sa vessie qui a été détruit par froid (cryothérapie) en ambulatoire sous contrôle échographique et scanner, avec disparition complète des importantes douleurs présentes depuis des mois à chaque menstruations.






312 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout